Fermer X

Effectuez gratuitement le test des 4 Décisions GazellesMC

Afin de pouvoir créer votre compte pour le test des 4 Décisions GazellesMC, nous avons besoin d'en connaître davantage à votre sujet. Le test est en anglais uniquement mais nous pouvons vous fournir, sur demande, un document avec les informations traduites en français.

Merci de votre intérêt. Déjà une première étape franchie afin de prendre conscience de la santé de votre organisation !

Vous recevrez le lien via courriel. Le test prendra 20 minutes de votre temps.

Le formulaire ne semble pas avoir été correctement rempli. Les erreurs ont été mises en surbrillance.

Souhaitez-vous recevoir les questions traduites en français?

Tolérance 0 à l’incompétence = Un essentiel à l’hypercroisssance

20 novembre 2017

La réussite d’un plan stratégique en une page repose sur un principe de base : avoir les bonnes personnes aux bonnes places.

Lorsque je débute une retraite stratégique avec mes clients, je mets tout de suite l’emphase sur la classification des « joueurs » à l’aide de la méthode Topgrading. On parle alors des membres de l’équipe en terme de :

  • A : les « superstars » de l’équipe
  • B : ceux qui sont sur la bonne voie
  • B/C et C : qui n’adhèrent pas à 100 % aux valeurs de l’entreprise et/ou qui ne sont pas productifs.

Comment?

En priorité et à court terme, il faut prendre soin des joueurs A et adresser la situation aux joueurs C. Oui, des décisions douloureuses sont à prévoir lorsqu’on effectue cette prise de conscience. Les joueurs C ont parfois un long historique avec la compagnie et ses dirigeants, mais ils ne survivent pas dans un environnement d’hypercroissance. Ils deviennent alors des détracteurs qui s’objectent à la nouveauté et qui font tout pour que l’entreprise perde le rythme.

C’est alors que les excuses fusent du côté de la direction : « Il est avec nous depuis 15 ans », « Il est syndiqué », « Même s’il n’a pas de talent, je n’ai pas les moyens de le remplacer. »

À mes yeux, toutes ses excuses sont… bidons!

Planifier la sortie des C est la clé

Les entreprises désirant vraiment atteindre l’hypercroissance trouveront des solutions au lieu d’appliquer le mode « excuse ». Il faut alors planifier la sortie de ces personnes et mettre en œuvre le plan.

Une entreprise que j’accompagne comptant 50 employés avait six joueurs C lors du premier exercice de Topgrading! La direction a décidé d’appliquer la tolérance 0 et a planifié la sortie de ces six employés. Quelques mois plus tard, tous les C avaient quitté.

Les résultats sont positifs :

  • L’ambiance de travail est complètement transformée avec une énergie nouvelle et positive.
  • Les joueurs A qui détestent travailler avec des C se sont sentis enfin appuyés par la direction au lieu de prendre encore charge en raison de la tolérance à l’incompétence.
  • Les joueurs à fort potentiel ont maintenant un plan de développement et peuvent s’épanouir à travers leur propre croissance et ainsi supporter celle de l’organisation.

Bien que ces décisions soient difficiles à prendre, cette tolérance 0 est le secret du vrai changement. C’est ce qui différencie les entreprises qui atteignent l’hypercroissance des autres qui tournent en rond, en plus de permettre le réel développement des talents car le ménage est fait!

Partagez sur :
Mots-clés :

À lire également

10 conseils pour atteindre l’hypercroissance

Selon Verne Harnish, fondateur de Gazelles, voici 10 conseils pour être une entreprise qui double son chiffre d’affaires en cinq ans. Vous êtes en...

Gérer les talents au sein de son équipe

La méthode Topgrading est souvent utilisée pour l’embauche afin de recruter des joueurs A. Qu’en est-il de l’analyse de l’équipe déjà en ...

La cartographie des talents, un incontournable à l’hypercroissance

Les dirigeants d’entreprises que j’accompagne portent souvent plusieurs chapeaux. Comment mettre les bonnes personnes aux bonnes fonctions, afin d...

Fermer X
Fermer X